En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir un meilleur service.
Lire notre politique d'utilisation des cookies et notre politique sur la Protection des données personnelles. Fermer

Mon panier
Toute la e-boutique Voir la carte

Restaurant Régis & Jacques Marcon

à Saint-Bonnet-le-Froid
Localiser le commerce Restaurant Régis & Jacques Marcon à Saint-Bonnet-le-Froid sur GoogleMap
Plus de photos [+]

NOS JOURS DE FERMETURE HEBDOMADAIRES :

• Toute l'année : le mardi et le mercredi

• En avril, Mai, Juin, Novembre et Décembre : le lundi

• En Juillet et Août : le lundi midi

 

RAPPEL : 

Afin de garantir une qualité de service en salle et en cuisine, nous n'accueillons pas les tables de plus de 8 convives, en semaine comme le weekend.

 

Restaurant Régis & Jacques Marcon

Restaurant Saint-Bonnet-le-Froid



Larsiallas
18, chemin de Brard
43290 Saint-Bonnet-le-Froid
Tél. : 04 71 59 93 72
contact@regismarcon.fr

Aux fourneaux depuis plus de trente ans, Régis a été rejoint par son fils Jacques en 2004 avec notamment la création d'une nouvelle cuisine sur les hauteurs de St Bonnet le Froid.

Entre Velay et Vivarais, Haute-Loire et Ardèche, les recettes du Restaurant Régis et Jacques Marcon sont le reflet de cette nature environnante et des traditions très importantes dans la famille Marcon.

Ici, tout est rythmé par les quatre saisons : au printemps herbes sauvages et agneau de Saugues, en été fruits de la Vallée du Rhône et myrtilles et bien sûr l'automne avec ses champignons et gibiers, jusqu'au début de l'hiver...

Ici, pas de carte fixe. Chaque semaine, de nouveaux produits et de nouvelles recettes. Les grands classiques ne sont pas oubliés pour autant avec le ragoût de Lentilles Vertes du Puy AOP et truffes, l'omble chevalier, l'agneau en croûte de foin ou encore l'association bananes-morilles en dessert.

La cuisine de notre maison est donc à la fois innovante et respectueuse des traditions, ce sont elles qui nous guident au quotidien.

Margaridou, une cuisinière auvergnate, résumait très bien cette philosophie : "La cuisine ne peut être belle que quand elle nous ramène aux choses premières"